Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

Prisons de femmes

Claude Guillaumaud-Pujol

Prisons de femmes

Janine, Janet et Debbie : une collection américaine

Préface de Danielle Mitterrand

Ce livre brosse le portrait de trois femmes afro-américaines détenues à la prison de Cambridge Springs en Pennsylvanie. Il fait le point sur les conditions générales de la détention, la vie quotidienne des femmes, leurs moyens d’expression face au système judiciaire, etc.
Claude Guillaumaud-Pujol élargit son propos à une analyse de la situation carcérale aux Etats-Unis, partant du constat quelque peu déroutant que le pays représente 5% de de la population mondiale mais un quart de la population carcérale mondiale. Pourquoi ? Que cela veut-il dire sur le système judiciaire américain ?
Ces entretiens avec Janine, Janet et debbie lui ont permis de mieux comprendre ces problèmes et ces enjeux.

Prix

13 €

Quantité & panier

11 en stock

Caractéristiques

  • Pages : 200
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782841099016
  • Dimensions : 115 x 200
  • Date de sortie : 02/03/2012

à propos de l'auteur

Author

Claude Guillaumaud-Pujol est maître de conférences en civilisation américaine. Elle a enseigné à l’université de Tours, Clermont-Ferrand et Marne-la-Vallée. Boursière Fulbright, elle a étudié à l’université de Temple, Philadelphie, PA en 1990. En 2000, elle publie sa thèse de doctorat, Le cas Move à Philadelphie, Fait-divers ou événement historique dont la problématique est les relations inter-ethniques à Philadelphie. Parallèlement, suite aux brutales confrontations en 1978 puis en 1985 entre la police de Philadelphie et Move, communauté multi-ethnique, elle a mis en place, avec des étudiants de l’université de Tours, Just Justice, une association de soutien à Mumia Abu-Jamal. Elle a publié au Temps des Cerises un premier ouvrage sur les conditions de survie dans un couloir de la mort aux États-Unis, Mumia Abu-Jamal, Un homme libre dans le couloir de la mort (2007) qui souligne le fonctionnement discriminatoire de la justice d’État. Sa publication suivante, Prisons de femmes (2012), préfacée par Danielle Mitterrand, a reçu une critique très positive du Monde diplomatique. Elle a été dix ans membre du conseil d’administration d’Ensemble contre la peine de mort et de la Coalition mondiale contre la peine de mort.

Revue de Presse