Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

Couv_La Galère_Combes.indd

Francis Combes

La Galère

Les tribulations d’un jeune de banlieue à l’âge de la précarité généralisée. Délirant et réaliste, dramatique mais pas triste. De stages en petits boulots, de trafics divers en combines ratées, de colocations hasardeuses en errances malencontreuses et en expéditions improbables, nous suivons les aventures parfois dramatiques mais pas tristes de Jean-Pierre Moineau et de ses compagnons de galère. Ce livre est aussi un roman sur les aventures et les avatars actuels de la langue française.

——-

À la fin du chapitre 2, l’auteur a placé ces quelques lignes que, faute de mieux, nous reproduisons :

Prière d’insérer

L’heure avait sonné. Il fallait qu’il se trouve quelque chose de sérieux à faire.

Au terme d’une enfance ordinaire, entouré de l’affection de ses parents et couvert de plaies et de bosses, suite à des études chaotiques qui ne le conduisirent nulle part, il allait devoir choisir son chemin dans la vie. Après être entré dans la vie, il lui fallait maintenant entrer dans la vie active. Et il y a aujourd’hui plus que l’espace d’un adjectif de l’un à l’autre.

De stage en CDD, de galère en combine ratée, Pierrot allait faire son apprentissage de businessman de banlieue. Ses tribulations auxquelles le lecteur va maintenant assister sont une initiation aux mystères de l’économie de marché.

Le monde postmoderne et globalisé du marché mondialisé a recréé les conditions du roman picaresque où le héros fait des rencontres et connaît mille mésaventures dans lesquelles il se voit entraîné par l’effet de sa quête incessante d’argent pour vivre ou, mieux, survivre.

(Le roman picaresque est comme chacun sait une forme dégradée du roman de chevalerie où la Quête du pain quotidien remplace la Quête du Graal. Et cette quête ne demande pas moins d’héroïsme, de courage, de sens de l’initiative et d’esprit d’entreprise, de débrouillardise, de violence parfois et d’absence de scrupules…)

Son récit devrait constituer un roman de formation, une sorte d’éducation sentimentale… ou comment apprendre à vivre sans faire preuve de sentiment. (Car, dans la « vraie » vie, il n’y a pas de place pour les sentiments). Notre héros fera de son mieux. C’est-à-dire de son pire. Mais il ne faudra pas trop lui en tenir rigueur. Car le fond, sans doute est bon. (Ce qui reste à vérifier). En tout cas, l’accompagnant sur son chemin d’infortune à la recherche de la fortune, nous ne devrions pas manquer de toucher le fond… Certains diront de Pierrot qu’il est mal adapté à la société ; d’autres au contraire qu’il est trop adapté.

Mémoires d’un chien ou mémoires d’un drôle d’oiseau ?

Au lecteur d’en décider.

(Je suggère à l’éditeur qu’il se serve de ces quelques lignes pour rédiger ce qu’on appelait autrefois le « prière d’insérer », ou, selon les mœurs d’aujourd’hui, la « quatrième de couverture ».)

Prix

22 €

Quantité & panier

Caractéristiques

  • Pages : 327
  • Langue : Français
  • ISBN : 978-2-37071-158-8
  • Dimensions : 14 x 19.5
  • Date de sortie : 23/08/2018

à propos de l'auteur

Author

Francis Combes est le directeur de la Biennale des poètes en Val de Marne. Il a été l'un des fondateur des éditions Le Temps des Cerises. Il a dirigé la maison d'édition pendant 18 ans (1993-2011), il a également présidé l’association des éditeurs indépendants, L’Autre livre pendant une dizaine d'années. Pendant quinze ans, il s’est occupé, avec le poète Gérard Cartier, de la campagne d’affichage poétique dans le métro… Homme d’engagement, il mène en même temps une importante activité en tant que poète. Il a publié une quinzaine de recueils, dont La Fabrique du bonheur, Cause commune, Le Cahier bleu de Chine ou La Clef du monde est dans l’entrée à gauche. Ses poèmes sont traduits en plusieurs langues et il est invité dans des festivals internationaux (San Francisco, Sarajevo…) Il traduit aussi plusieurs poètes étrangers (Heine, Brecht, Maïakovski, Attila Jozsef, des poètes américains…). Visitez son blog : poésies extraites de ses recueils déjà parus et de nombreux inédits.

Revue de Presse