Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

Mise en page 1

Karl Marx

La Commune de Paris

Télécharger un extrait de La Commune de Paris, de Karl Marx

Adresse du Conseil général de l’Association internationale des travailleurs connu aussi sous le titre La Guerre civile en France – préface de Claude Willard. « L’analyse de Marx est d’autant plus remarquable qu’elle est faite à chaud, sans le moindre recul historique. Marx redoute que, faute d’organisation, le mouvement ouvrier français ne se lance dans « une folie désespérée ». Ce qui ne l’empêche nullement de soutenir de toutes ses forces « ces Parisiens montant à l’assaut du ciel ».
Première édition au Temps des Cerises en 2002

Prix

11 €

Quantité & panier

9 en stock

Caractéristiques

  • Pages : 141
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782841098828
  • Dimensions : 110 x 195
  • Date de sortie : 06/05/2011

à propos de l'auteur

Author

Karl Marx est né en 1818 à Trèves en Allemagne, Karl Marx est issu d’une famille d’origine juive convertie au protestantisme. Son père étant avocat, il suit lui-même des études de droit, puis surtout de philosophie et d’histoire à l’université de Bonn, de Berlin puis de Iéna où il devient docteur en philosophie en 1841. Karl Marx se situe dans ses travaux à la croisée de la philosophie allemande, du socialisme utopique français et de l’économie politique anglaise. Il développe une conception de l’Histoire où la lutte des classes serait le moteur et met en avant le rôle révolutionnaire du prolétariat. Avec son compagnon de route, Friedrich Engels, ils participent à La Ligue des Communistes en 1847 et en rédigent Le Manifeste du Parti communiste l’année suivante. Émigré à Londres, vivant dans la pauvreté, il s’affaire à son grand œuvre Le Capital dont le livre premier parait en 1867. Tout en suivant de près les événements politiques qui secouent l’Europe de cette deuxième moitié du 19e siècle, Karl Marx s'engage politiquement et écrit beaucoup. Il est l’auteur entre autres de Idéologie allemande (1846), Les Luttes de classes en France (1850), Guerre civile en France (1871). Il meurt le 14 mars 1883.

Revue de Presse