Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

letempsdescerises_L790a

Franck Delorieux

Ils

Ils : deux garçons qui font l’amour. Ils n’ont pas d’identité, pas d’histoire, pas de psychologie, mais un corps aussi lisse qu’un marbre de Canova, un membre qualifié d’« idéal ».
Il n’y a pas de décor, ou plutôt c’est n’importe quel décor, chambre, plage ou clairière moussue : la seule chose qui importe, c’est qu’ils puissent s’y étendre pour faire l’amour.

On ne sait pas ce qu’ils se sont dit : ils se taisent lorsque cela commence. La voix, les mots entre eux n’ayant fait que préparer à l’amour : « ils entraient par la voix dans le plaisir de la chair. » Maintenant ils sont dans ce plaisir.

La description détaillée de cette scène d’amour, emblème de toutes les scènes d’amour, est le fil central du roman et détermine sa durée. Elle court du premier instant à la conclusion, sans rien dissimuler, rien arranger, rien oublier.

Les deux garçons sont dans le présent de la chair, sa pureté. Ils se dissolvent dans le plaisir pris et donné. Au point que « il » est l’un ou l’autre, interchangeable, unique et double. Vertige des corps que l’écriture rend palpable, refusant d’identifier, de dialoguer, de séparer ce magnifique oubli de soi qui est le comble de soi-même et qui n’existe que dans l’amour sensuel.
Marie-Noël Rio

 

« Depuis un siècle la littérature est avide de se lier davantage au corps, de se greffer sur lui. De Joyce, Lawrence, à Miller, Burroughs, au Pasolini de Pétrole, dans ses « visions » se multiplient les exercices propres à cerner le corps toujours au plus près. Ils vient, parmi eux, revendiquer son rang. »

René Scherer, « Une leçon d’écriture », Les Lettres françaises, 2 octobre 2010

Prix

10 €

Quantité & panier

20 en stock

Caractéristiques

  • Pages : 89
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782841098095
  • Dimensions : 140 x 200
  • Date de sortie : 15/06/2010

à propos de l'auteur

Author

Né en 1975, écrivain, photographe et membre du comité de rédaction des Lettres françaises, il y tient également une chronique sur la photographie. Auteur de La Fabrique des fleurs (Galilée, 2013), L’herbier de M. Burattoni (Cahiers du 31, 2012), Ils (Le Temps des Cerises, 2010) et Roger Vailland, libertinage et lutte des classes (Le Temps des Cerises, 2008). Il a contribué à divers ouvrages collectifs, comme Julien Blaine, Favole e altre storie (Éd. Fondazione Berardelli, 2007), Gabriel Matzneff (Éd. du Sandre, 2010) ou, avec Gianni Burattoni, Le jardin comme labyrinthe du monde, dirigé par Hervé Brunon (Éd. Musée du Louvre et PUPS, 2008). Photographe, ses « Six photographies de cerfs  » sont présentées dans les collections permanentes de la Maison de la Chasse et de la Nature à Paris. Expositions personnelles  : «  Historias de guantes  » à de Mexico (2007), « Métamorphoses » à la Maison Elsa Triolet – Louis Aragon de Saint-Arnoult-en-Yvelines (2009), « Les dieux en exil » à La Havane (2012), «  Fragments pour un autoportrait » à La Havane (2012). Il a été en outre commissaire des expositions «  Un Jardin pour Aragon  » de Gianni Burattoni à la Maison Elsa Triolet – Louis Aragon (2003) et de «  Ristat – Burattoni, de l’écriture à la peinture » au château de Tours (2004). «

Revue de Presse

Lire l’article de René de Ceccatty dans Le Monde des Livres le 11 novembre 2010

Et dans ces corps-à-corps brutaux, sans nom, sans psychologie, sans réelle identité, mais animés d’une sensualité strictement animale où l’humanité ne se lit que dans l’échange des regards, on est en présence de scènes où l’érotisme paraît se dissoudre, à force de se fragmenter dans une désarticulation des gestes et des mouvements, un peu à la manière des tableaux de Francis Bacon.

Le conseil de lecture de Jean-Emmanuel Ducoin le 17 septembre 2010

Le nouveau livre de Franck Delorieux […]dont la lecture m’emporta dans un univers de totale liberté d’expression, sans que cette prose, à aucun moment, alors qu’elle explore une littérature totalement licencieuse, ne se permette la moindre vulgarité – ce qui n’est pas la moindre des qualités de ce texte.