Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

Et l'acier fut trempé

Nicolas Ostrovski

Et l’acier fut trempé

Télécharger les premières pages

Ce roman mythique de la littérature soviétique. Il nous raconte la vie aventureuse du jeune Pavel Kortchaguine emporté par les événements de la révolution d’Octobre. Il participe à la guerre civile contre les armées blanches, connaît des amours contrariées, et sa vie brûle au feu de l’action.

Et l’acier fut trempé est le livre du romantisme révolutionnaire. C’est un roman qui a profondément marqué des générations de lecteurs. Il était depuis de nombreuses années, introuvable en France.
Son auteur, qui écrivit dans les années 30, fut également un des acteurs de la révolution d’Octobre (à quinze ans, il entre dans la cavalerie rouge de Boudienny) et il meurt à 32 ans, aveugle et paralysé, après avoir écrit deux romans majeurs, celui-ci et Enfantés par la tempête.

« Tout dans Ostrovski, est flamme d’action et de combat, et cette flamme n’a fait que grandir et s’élargir, à mesure que la nuit et la mort se resserraient autour de lui. » Romain Rolland

Traduit du russe par V. Feldman et P. Kolodkine.

Introduction de François Eychart et préface de Romain Rolland.

Prix

22 €

Quantité & panier

284 en stock

Caractéristiques

  • Pages : 460
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782841099405
  • Dimensions : 140 x 200
  • Date de sortie : 08/09/2012

à propos de l'auteur

Author

Nicolas Ostrovski est un écrivain soviétique, né le 16 septembre 1904 et décédé le 22 décembre 1936. À l'âge de 20 ans, il souffrit de spondylarthrite ankylosante et devint aveugle, à la suite des blessures reçues alors qu'il combattait dans la cavalerie rouge de Boudienny, pendant la guerre civile. Il passa les quatre dernières années de sa vie à écrire des monographies, dont Et l'Acier fut trempé et Enfantés par la tempête, traduites en français. Ostrovski fut, à titre posthume, le premier lauréat du Prix du Komsomol institué en 19661.

Revue de Presse