Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

Pottier_Poemes et chansons_1couv

Eugène Pottier

Poèmes et chansons

Eugène Pottier (1816-1887) est connu comme l’auteur d’un chant qui a fait le tour du monde, repris par des millions d’hommes et de femmes dans toutes les langues : l’Internationale. Lui-même ne l’a d’ailleurs pas entendu, sur la musique de Paul Degeyter, chanté pour la première fois, de façon confidentielle en juillet 1888, un an après sa mort, par une chorale syndicale de Lille. Mais Eugène Pottier fut un poète et chansonnier révolutionnaire prolifique, qui, tout en menant une activité artisanale de dessinateur, écrivit de nombreux autres chants célèbres comme L’Insurgé, Quand viendra-t-elle ? ou Elle n’est pas morte. Jeune homme, il est influencé par Béranger dont il copie et apprend les chansons. Il écrira des chansons à boire (lui qui, pour des raisons médicales, ne buvait que de l’eau…). C’est avec la révolution de 1848, qu’il entre dans l’action. Il a été influencé par les idées de Babeuf, Fourier, Proudhon. Lui-même se disait communiste et anarchiste. En 1870, il signe l’appel aux socialistes allemands pour essayer d’éviter la guerre. En vain. Paris assiégé, il rejoint la Garde nationale, milite activement et se retrouve même (de façon éphémère) maire du Deuxième arrondissement. Après la répression versaillaise de la Semaine sanglante, condamné à mort par contumace, il doit prendre le chemin de l’exil pour la Belgique, Londres puis l’Amérique du nord où il rejoindra le Labour socialistic party. À son retour, en 1880, il a tout perdu et vit dans la misère, mais il est auréolé de gloire parmi les cercles ouvriers. Sa production poétique est abondante et de grande qualité. Poète populaire, attaché à la belle ouvrage et au travail du vers, admirateur de Hugo, il a comme personne le sens de la formule et du sentiment populaire, sans que jamais ses paroles ne cèdent à la démagogie.
Ce choix qui permet de découvrir un vrai poète du peuple, comme Jean-Baptiste Clément mais d’un tempérament très différent, a été établi et présenté par Jacques Gaucheron, qui fut un compagnon d’Éluard et un des poètes de la Résistance.

Prix

11 €

Quantité & panier

Caractéristiques

  • Pages : 146
  • Langue : Français
  • ISBN : 978-2-37071-0970
  • Dimensions : 140 x 125 mm
  • Date de sortie : 14 septembre 2016

à propos de l'auteur

Author

Né à Paris en 1816, Eugène Pottier est un poète, goguettier et révolutionnaire français. Dessinateur sur étoffes, Eugène Pottier compose sa première chanson, "Vive la Liberté", en 1830. En 1840, il publie Il est bien temps que chacun ait sa part. Il participe à la Révolution de 1848. Sous le Second Empire, il crée une maison d'impression sur étoffes et, en 1864, il est à l'origine de la création de la chambre syndicale des dessinateurs, qui adhère ensuite à la Première Internationale. Membre de la garde nationale, il participe aux combats durant le siège de Paris de 1870, puis il prend une part active à la Commune de Paris, dont il est élu membre pour le 2e arrondissement. Il siège à la commission des Services publics. Il participe aux combats de la Semaine sanglante. En juin 1871, caché dans Paris, il compose son poème "L'Internationale". Puis il se réfugie en Angleterre. Condamné à mort par contumace le 17 mai 1873, il s’exile aux États-Unis, d'où il organise la solidarité pour les communards déportés. Eugène Pottier acquiert la célébrité un an après sa mort, en 1888.

Revue de Presse

EugenePottier_lHumanite