Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

letempsdescerises_L671a

Claude Guillaumaud-Pujol

Mumia Abu-Jamal, Un homme libre dans le couloir de la mort

Nous sommes le 13 mai 1985 : la police assiège une petite maison d’un quartier noir de Philadelphie, au 6221 Osage Avenue. Treize personnes y résident, tous membres de la communauté écologiste et contestataire Move. A 17 jeures, Wilson Goode – premier maire noir de la ville – autorise l’assaut final. 15 000 balles sont tirées. Un hélicoptère donne le coup de grâce : il largue une bombe incendiaire qui détruit tout le quartier ; onze cadavres – cinq enfants et six adultes – sont retirés des décombres. Les photos de l’incendie font le tour du monde…
Dans ce récit, Claude Guillomaud-Pujol (universitaire spécialiste des Etats-Unis) raconte l’histoire de Mumia Abu-Jamal, enfermé dans le couloir de la mort depuis 25 ans, et auteur d’ouvrages traduits dans le monde entier. Son enfance, ses premiers engagements, jusqu’au piège qui referme ses mâchoires et les garde bien serrées, encore aujourd’hui…Abondamment documenté et illustré, cet ouvrage s’adresse tout particulièrement – mais pas seulement – à un public d’adolescents qui trouveront dans ce libre des résonnances familières – la révolte, la soif de changement, le besoin de justice. Et le désir de vivre.

Prix

12 €

Quantité & panier

Livre épuisé

Caractéristiques

  • Pages : 191
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782841096749
  • Dimensions : 115 x 200
  • Date de sortie : 10/09/2007

à propos de l'auteur

Author

Claude Guillaumaud-Pujol est maître de conférences en civilisation américaine. Elle a enseigné à l’université de Tours, Clermont-Ferrand et Marne-la-Vallée. Boursière Fulbright, elle a étudié à l’université de Temple, Philadelphie, PA en 1990. En 2000, elle publie sa thèse de doctorat, Le cas Move à Philadelphie, Fait-divers ou événement historique dont la problématique est les relations inter-ethniques à Philadelphie. Parallèlement, suite aux brutales confrontations en 1978 puis en 1985 entre la police de Philadelphie et Move, communauté multi-ethnique, elle a mis en place, avec des étudiants de l’université de Tours, Just Justice, une association de soutien à Mumia Abu-Jamal. Elle a publié au Temps des Cerises un premier ouvrage sur les conditions de survie dans un couloir de la mort aux États-Unis, Mumia Abu-Jamal, Un homme libre dans le couloir de la mort (2007) qui souligne le fonctionnement discriminatoire de la justice d’État. Sa publication suivante, Prisons de femmes (2012), préfacée par Danielle Mitterrand, a reçu une critique très positive du Monde diplomatique. Elle a été dix ans membre du conseil d’administration d’Ensemble contre la peine de mort et de la Coalition mondiale contre la peine de mort.