Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

Couv_Les ouvrières viticoles

Jean-Louis Escudier

Les ouvrières viticoles

L’emploi des ouvrières viticoles est caractérisé depuis le XIXe siècle par l’intermittence, la rémunération à moindre coût et l’absence de reconnaissance de leurs compétences. Les conventions collectives de travail en agriculture conclues à partir de 1950 entérinent la plupart des discriminations préexistantes. Par la suite, les lois relatives à l’égalité professionnelle hommes/femmes obligent à gommer les discriminations les plus criantes mais l’inégalité de traitement demeure. Dans leur immense majorité, les ouvrières agricoles restent affectées à des emplois précaires rémunérés au salaire minimum.
Les femmes occupent un rôle obscur et minimisé mais essentiel lors des multiples grèves menées par le prolétariat viticole durant la première moitié du XXe siècle. L’auteur montre à partir de nombreux exemples comment elles entretiennent un rapport de force avec le patronat sans jamais affirmer des revendications purement féministes. Durant les années 1950, faisant fi des réticences inhérentes aux représentations sociales, des ouvrières agricoles s’investissent dans les syndicats et quelques-unes intègrent même les organes de direction.
Bien que focalisé sur la viticulture, ce livre se veut un hommage aux ouvrières agricoles, grandes oubliées du mouvement social en dépit de l’exploitation dont elles furent et sont encore l’objet sous toutes les latitudes.

Chargé de recherche au CNRS, Jean-Louis Escudier développe un programme de recherche visant à mieux comprendre les dynamiques de long terme entre le travail et le capital. Il s’est particulièrement attaché à mettre en lumière la contribution de la formation professionnelle et de la protection sociale à la croissance économique. Dans le présent ouvrage, il met l’accent sur l’interaction entre la contribution féminine aux luttes sociales et les avancées en termes de salaire, de durée et de conditions de travail.

Prix

25 €

Quantité & panier

Caractéristiques

  • Pages : 494
  • Langue : français
  • ISBN : 9782370711021
  • Dimensions : 150 x 190 mm
  • Date de sortie : 01/07/2016

à propos de l'auteur

Author

Chercheur au CNRS et ingénieur, Jean-Louis Escudier reçoit en 2012 la médaille de vermeil de l’Académie d’agriculture pour le développement d'un ensemble d’outils expérimentaux dans le domaine de la vigne et du vin. Fin connaisseur de la viticulture et de son histoire, il a aussi beaucoup écrit sur le milieu ouvrier, en particulier agricole.

Revue de Presse

Lire l’article de Philippe Cazal pour « Quelques notes de lectures »

L’ouvrage de Jean-Louis Escudier,  Les ouvrières viticoles. Travail, salaire et luttes sociales – XIXe-XXe siècles, rend justice, à travers une étude très fine, à celles qui ont tenu une grande place dans les travaux de la vigne depuis son expansion, au milieu du XIXe siècle, jusqu’au siècle suivant. Lire la suite.