Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

Couv_Figuères_Les fureurs du XXe_RI 2016

Léo Figuères

Les Fureurs du XXe siècle

Le XXe siècle s’est ouvert et s’est clos sur le règne sans partage du régime capitaliste. Les sociétés qui voulaient le supplanter ont disparu en Europe et les quelques États qui se veulent encore hors de son aire sont dangereusement pénétrés par lui.
Or malgré les prophéties avancées lors de la dislocation de l’URSS, le monde n’a trouvé ni tranquillité ni stabilité. Au contraire, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’humanité n’a jamais été autant déchirée par les guerres, les conflits de toute nature, les actes de pure barbarie. La logique existentielle du capitalisme, la course sans fin au profit maximal, sacrifie plus que jamais l’être humain et son environnement.
Cet ouvrage est une évocation brève, des mouvements populaires, des crises, des révolutions et des contre-révolutions qui ont marqué le XXe siècle.
Ce livre est un véritable précis d’histoire du siècle dernier, utile à tous ceux qui veulent disposer des repères essentiels à la compréhension de notre époque afin de mieux agir aujourd’hui et demain pour l’émancipation humaine.

Cette nouvelle édition bénéficie de la préface écrite par Jean Ortiz, maître de conférences, spécialiste de littérature latino-américaniste, chroniqueur au journal l’Humanité, qui a notamment publié Rouges maquis de France et d’Espagne : les guérilleros, éd. Atlantica, 2006 ; Rouges vies. Mémoire(s), éd. Le Temps des Cerises 2013 ; La République est de retour, éd. Atlantica, 2014.

Première édition en 1998

Prix

15 €

Quantité & panier

Caractéristiques

  • Pages : 312
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782370710895
  • Dimensions : 140 x 210
  • Date de sortie : 07/03/2016

à propos de l'auteur

Author

Né en 1918, typographe de formation, Léo Figuères commença très jeune son action de militant ouvrier. Il fut le porte-parole des organisations du Front populaire lors du rassemblement du 14 juillet 1935. Entré en résistance en Corse dès l'été 1940, il assura de 1941 à 1944, à Lyon, la direction des jeunesses communistes clandestines pour la zone sud de la France. Membre de l'Assemblée consultative provisoire au titre de la jeunesse résistante, puis député des Pyrénées Orientales aux Assemblées constituantes, il est secrétaire général de l’Union de la Jeunesse Républicaine de France et directeur d’Avant-Garde. C’est à ce titre qu’il fait en 1950 un voyage dans le Vietnam en guerre dont il rapporte des reportages et un livre pour la paix qui lui valent poursuites et condamnation. Secrétaire du Comité Central PCF de 1959 à 1964, directeur des Cahiers du communisme jusqu’en 1976, il est maire de Malakoff et conseiller général jusqu’en 1996 et se consacre ensuite à la rédaction de différents ouvrages sur le mouvement ouvrier. Léo Figuères est décédé le 1er août 2011 à 93 ans.

Revue de Presse