Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

Aïtmatov_Le premier maître_couv-1

Tchinguiz Aïtmatov

Le premier maître

La nouvelle qui donne son titre au recueil, « Le premier maître », raconte la difficile arrivée, en 1924, de l’ouvrier Diouïchène, envoyé par le Komsomol dans un village pauvre de Kirghizie pour y fonder une école. Cet instituteur sait à peine lire et écrire, mais, profondément communiste, il a foi en un avenir meilleur pour tous. Se battant contre les préjugés, les traditions féodales et religieuses, il parvient à rassembler les enfants chaque matin et à leur donner le goût de l’étude. Son combat, peu à peu oublié, renaît à travers le récit de l’académicienne Altynaï Soulaïmanova à qui il a permis, par son enseignement et sa ténacité, de sortir de l’oppression et de la misère.

Les deux autres nouvelles, également écrites et publiées dans les années 1960, « Mon petit peuplier » et « L’œil de chameau », reviennent sur ce télescopage entre modernité et traditions. En toile de fond se dessine l’amour de l’auteur pour sa Kirghizie natale, lointaine république soviétique d’Asie centrale.

 

Aïtmatov est né en 1928. Ses premiers récits furent publiés alors qu’il étudiait encore à l’Institut agricole de Kirghizie. En 1958, il termina ses hautes études littéraires à Moscou et publia Djamilia qui consacra son immense talent et fit l’objet d’un film.

Prix

17 €

Quantité & panier

Caractéristiques

  • Pages : 290
  • Langue : français
  • ISBN : 9782370711328
  • Dimensions : 140 x 195 mm
  • Date de sortie : 14 octobre 2017

à propos de l'auteur

Author

Tchinguiz Aïtmatov (1928-2008) avait été révélé en France par Djamilia, (salué par Aragon comme « la plus belle histoire d’amour du monde ») ; livre auquel ont succédé de nombreux romans : Le premier maître, Il fut un blanc navire, Adieu Goulsary, Une journée plus longue qu’un siècle, Les Rêves de la Louve...

Revue de Presse

A lire sur Babelio, une belle critique du Premier maître :

« Je suis particulièrement contente d’avoir reçu ce livre dans le cadre de Masse critique, et j’en remercie les éditions le temps des cerises pour ce cadeau et leur célérité ainsi que Babelio.
Je découvre avec ce recueil de nouvelles l’écrivain Tchinguiz Aïtmatovqui doit être le premier auteur kirghize que je lis. »

Lire la suite …

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~