Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

Couv_Delorieux_Le corps écrit

Franck Delorieux

Le corps écrit

« […] Dans ce qu’il écrit, chacun défend sa sexualité ». C’est par cette épigraphe de Barthes que Franck Delorieux ouvre Le corps écrit. Et en effet, tout le livre va se consacrer à vérifier cette intuition de l’intellectuel français. Le corps écrit regroupe essais littéraires, articles parus dans Les Lettres françaises, dont Franck Delorieux dirige la rubrique « Lettres », conférences, entretiens… Les thèmes et les figures évoqués sont riches et d’une incroyable variété, démontrant la grande curiosité de l’auteur : Antonio Rocco, Aragon, Cocteau, Montherlant, Genet, Denton Welch, Apollinaire, Casanova, Laclos, Burroughs, Katy Acker, Denis Cooper, John Giorno, Gabriel Matzneff, René Schérer, Pierre Bourgeade, Julien Blaine, Jean Ristat, l’homophobie dans les milieux de gauche et d’extrême gauche, la figure érotique du vampire…
On pourrait croire que cette diversité dissimule un recueil décousu. Il n’en est rien tant l’écriture de Franck Delorieux cisèle, met à nu et se tient à son sujet. La finesse des analyses littéraires permet de mettre en évidence les rapports que les écrivains, les artistes, entretiennent avec leur corps et la sexualité, sans ne jamais tomber dans le cliché ou le communautarisme. Car la question est grave : il s’agit de viser au dépassement des catégories sexuelles qui brident et limitent le désir. L’hétérosexualité n’a pas plus d’existence que l’homosexualité. « Dans ce qu’il écrit », Franck Delorieux défend une sexualité heureuse, dont il sait tirer toutes les implications politiques. C’est du bonheur des êtres humains qu’il sera question dans ce livre. Ni plus ni moins.

Prix

14 €

Quantité & panier

Caractéristiques

  • Pages : 160
  • Langue : Français
  • ISBN : 978-2-37071-098-7
  • Dimensions : 140 x 195 mm
  • Date de sortie : 14 novembre 2016

à propos de l'auteur

Author

Né en 1975, écrivain, photographe et membre du comité de rédaction des Lettres françaises, il y tient également une chronique sur la photographie. Auteur de La Fabrique des fleurs (Galilée, 2013), L’herbier de M. Burattoni (Cahiers du 31, 2012), Ils (Le Temps des Cerises, 2010) et Roger Vailland, libertinage et lutte des classes (Le Temps des Cerises, 2008). Il a contribué à divers ouvrages collectifs, comme Julien Blaine, Favole e altre storie (Éd. Fondazione Berardelli, 2007), Gabriel Matzneff (Éd. du Sandre, 2010) ou, avec Gianni Burattoni, Le jardin comme labyrinthe du monde, dirigé par Hervé Brunon (Éd. Musée du Louvre et PUPS, 2008). Photographe, ses « Six photographies de cerfs  » sont présentées dans les collections permanentes de la Maison de la Chasse et de la Nature à Paris. Expositions personnelles  : «  Historias de guantes  » à de Mexico (2007), « Métamorphoses » à la Maison Elsa Triolet – Louis Aragon de Saint-Arnoult-en-Yvelines (2009), « Les dieux en exil » à La Havane (2012), «  Fragments pour un autoportrait » à La Havane (2012). Il a été en outre commissaire des expositions «  Un Jardin pour Aragon  » de Gianni Burattoni à la Maison Elsa Triolet – Louis Aragon (2003) et de «  Ristat – Burattoni, de l’écriture à la peinture » au château de Tours (2004). «

Revue de Presse