Customer Login

Lost password?

View your shopping cart

Catalogue

letempsdescerises_L436a

Léo Figuères

Et si on reparlait de la Résistance

Ecrit à l’occasion du soixantième anniversaire de la Libération, ce travail n’a d’autre objet que de rappeler quelques simples vérités sur la Résistance française et la part qu’y prirent les communistes, aux côtés des autres patriotes.
Le texte en est volontairement bref pour être facilement lu. Des notes et une chronologie fournissent des précisions sur plusieurs évènements évoqués et la bibliographie permet une connaissance approfondie de cette grande aventure françaiseque fut la Résistance nationale à l’oppression nazie.

Prix

13 €

Quantité & panier

Livre épuisé

Caractéristiques

  • Pages : 168
  • Langue : Français
  • ISBN : 2-84109-514-2
  • Dimensions : 140 x 200
  • Date de sortie : 01/10/2004

à propos de l'auteur

Author

Né en 1918, typographe de formation, Léo Figuères commença très jeune son action de militant ouvrier. Il fut le porte-parole des organisations du Front populaire lors du rassemblement du 14 juillet 1935. Entré en résistance en Corse dès l'été 1940, il assura de 1941 à 1944, à Lyon, la direction des jeunesses communistes clandestines pour la zone sud de la France. Membre de l'Assemblée consultative provisoire au titre de la jeunesse résistante, puis député des Pyrénées Orientales aux Assemblées constituantes, il est secrétaire général de l’Union de la Jeunesse Républicaine de France et directeur d’Avant-Garde. C’est à ce titre qu’il fait en 1950 un voyage dans le Vietnam en guerre dont il rapporte des reportages et un livre pour la paix qui lui valent poursuites et condamnation. Secrétaire du Comité Central PCF de 1959 à 1964, directeur des Cahiers du communisme jusqu’en 1976, il est maire de Malakoff et conseiller général jusqu’en 1996 et se consacre ensuite à la rédaction de différents ouvrages sur le mouvement ouvrier. Léo Figuères est décédé le 1er août 2011 à 93 ans.

Revue de Presse